Courses Non classé Sortie club

Trail de Haute Provence 2015

Les Lacets du Lizon se sont expatriés le temps d’un week-end à l’occasion du Trail de Haute Provence (Forcalquier -04). Au menu : des pneus crevés, des vamps, des bières, des cerises, des poutres et des bosses à la tête et accessoirement un peu de course à pied. Mais découvrez plutôt le récit d’un week-end raconté par Brigitte G. :

Arrivée au gîte le vendredi après-midi pour les uns, le vendredi tard le soir pour la suite du groupe. Après un accueil plutôt pas chaleureux des proprios (ça commence mal !) la troupe prend possession des trois petits mas regroupés au sein d’une belle propriété avec piscine et vue sur les monts du Lubéron.

THP Gîte

Le soir, pour tout le monde, pâtes à la saucisse et à la tomate préparées par Brigitte Delacroix. Merci de nous avoir attendus jusqu’à 22h30 !

Edith est malade, elle carbure au Doliprane 1000 et renonce à prendre le départ le lendemain (ça commence mal !)

Lever très tôt le lendemain, samedi, pour Sylvie et René qui partent sur l’ultra, 73km qui au final avoisineront les 80 ! Brigitte D, Cath, Laurent, Anne et jean Luc prennent le départ du 45, qui, lui avoisinera les 50, suite à un changement de parcours. Evelyne, Noël, Jean Patrick, Eric , Christian, Alain S et Thierry partent pour 28 km.

THP 47km

Après étude cartographique des environs, Alain Delacroix charge les non coureurs du jour dans sa grosse voiture 7 places et nous sillonnerons les routes à la recherche de points de passage pour encourager nos vaillants coureurs. Non Edith, c’est pas la voiture d’Alain qui est tape-cul, c’est la route qui n’arrête pas de tourner, monter et descendre ! Sur la montagne de Lure, en plein vent, on se dit qu’en Provence il ne fait pas toujours si chaud que ça ! Hein Edith ? Le drapeau Jura a trouvé une nouvelle fonction d’écharpe autour de son cou ; mais les coureurs ne se plaignent pas de la météo, idéale pour courir.

THP 74km

Petite anecdote sur l’ultra : René pris en flagrant délit un verre de bière à la main au ravito de St Etienne des Gorges !
Petite anecdote sur le 50 km : Brigitte se permet de nous téléphoner pour nous avertir que le prochain ravito est à 2 km et non 12 comme nous le lui avions indiqué ! Si c’est pas de la lucidité ça !
Petite anecdote sur le 28 km : Thierry qui se perd avec un groupe et termine la course en assistant une fille qui s’arrête toutes les 10 mn pour vomir ! Si c’est pas de la compassion ça !
Là c’est plus une anecdote, c’est un rituel, Noël montera sur le podium !

THP 27km

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bravo à tous !

Samedi soir, Edith, retapée, décide de prendre le départ le lendemain, sur le 17 km. Elle me tend une perche… Je n’avais pas prévu de courir, j’ai mal au genou depuis 6 mois. En 6 mois, je n’ai couru que trois fois 8km, et ce, ces dernières semaines ! Et j’ai oublié mon certificat médical. C’est pas sérieux tout ça ! Bon allez, d’accord Edith, je prends le départ avec toi. Je vais demander à mon fils de me transférer mon certif par mail. Après maintes manips, merci Alain pour ton aide dans mes naufrages technologiques ,j’ai mon certif, impossible de reculer !

En candidats libres, prendront aussi le départ du 17km, Fred Baroni qui a mal au dos mais tant pis, Nelly qui a mal au dos et au genou mais tant pis, Dan qui a mal au dos mais tant pis. Même pas peur !

THP 16km

Heureusement Edith a retrouvé la forme pour courir, caméra en main, et filmer la course de cette joyeuse bande d’éclopés.

Eh ! Ben ! Malgré tous nos bobos, on a tous franchi la ligne d’arrivée debout. Reconnaissez-le, c’était pas gagné !

Laetitia et Alain Delacroix, quant à eux, sont partis pour 8 km. Une grande première pour Laetitia qui stresse depuis la veille. T’inquiète pas, ça va aller, Alain est avec toi !

THP 8km

Dimanche midi, déjà ! Après la descente de quelques bouteilles de bière et un repas au gîte (24 à table ! Vous pouvez parler moins fort s’il vous plaît ! Finissez les nouilles !), Noël et Laurent piquent une tête dans la piscine, avant l’heure du retour, pour eux et pour Edith et Thierry. Dommage ! C’était un peu court.

Petit décrassage ce dimanche après-midi, pour le reste de la troupe, dans les gorges d’Oppedette. On suit la rive sud (ou nord ?), on descend au fond, certains prennent un bain de pieds, voulu ou non, on jardine un peu pour trouver un chemin pour remonter de l’autre côté, on trouve, et on revient par la rive nord (ou sud ?). Trois heures de marche ! Il me semble qu’on avait dit décrassage, non ?

Soirée conviviale dimanche soir, avec velouté de lentilles au menu.

Le lendemain, lundi matin, balade tranquillou à Rustrel, dans les carrières d’ocre, Colorado Provencal.

THP decouverte

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un dernier repas au gîte à midi avant le retour. Dan et moi avons prévu de prolonger le séjour de trois jours. Je crois que ce soir on va se sentir un peu seuls !

Bilan du week-end :

Cumul de 691 km à pied, le nez au vent, au milieu des genêts,ivres de senteurs provençales.

32 bouteilles de bière, au moins, si on a tout compté.

Les résultats :

logo_xls

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *