Courses Sortie club

Trail des Gorges de l’Ardèche 2016

C’est  de la redondance, certes. Et ça va agacer ceux qui n’étaient pas avec nous. Tant pis je le dis quand même : qu’est-ce-que c’était bien !!! Tout y était.  Soleil,  bonne humeur,  convivialité, senteurs de garrigue, beaux paysages, balades le long de l’Ardèche, grandes tablées au soleil, bières fraîches… J’en rajoute ou vous regrettez déjà d’avoir raté ça ? Bon d’accord, j’arrête là.

01
« 1 de 25 »

Et la course alors ? Euh, accueil plutôt sympathique au premier abord, avec un soupçon de cafouillage quand même… ticket repas oublié pour l’un, certificat médical non validé pour l’autre, bref tout s’arrange. Même pour celui qui n’avait pas de certificat. Donc sympa, mais on pressent quand même une organisation quelque peu artisanale… Mais non, c’est la 10ème édition, ils sont rodés, forcément !

Trois parcours, 10km, 23km et 42 km. Trop d’eau dans l’Ardèche. Donc pas de pont de canoés pour traverser. Zut alors ! Et modification du parcours la veille. Donc modification du balisage en urgence bien sûr. Et à partir de là, de deux choses l’une : ou le staff en panique nous a posé un balisage un peu approximatif à certains endroits, ou Noël qui passe en premier fauche des rubalises pour éloigner ses poursuivants… J’opterais pour la première supposition vu que Noël courait sur le 23 et que même sur le 42 qui partait avant, beaucoup se sont éparpillés dans la nature… Dimanche jardinage sur toutes les distances ! Notre soupçon de cafouillage se confirme !

Dans le Jura, quand on nous dit parcours très technique, on connaît. Même pas peur ! Mais là, on doit bien le reconnaître, on est battu ! Très très technique ! Pierres, dalles rocheuses, verticalité des descentes et des montées, marches cyclopéennes à escalader ou à descendre (oui Patrick ! tout le monde n’a pas ta longueur de jambe !), pierriers à dévaler (ça c’est plutôt rigolo, sauf en fin de parcours), mikado de troncs d’arbres qui ne savent plus dans quel sens ils doivent pousser. On s’y accroche, on se les prend en pleine tête, on s’enroule autour comme un torchon dans les descentes, c’est selon…  Ludique pour les uns, galère pour les autres, là aussi c’est selon. Personnellement, c’est tout ce que j’aime, un sanglier ardéchois sommeille en moi.

Dernière épreuve technique, pour les organisateurs cette fois : la remise des prix.

Comme d’habitude, en toute modestie, on représente le club sur le podium : Noël, Théo, David, Christian, Sylvie, Brigitte Delacroix et en outsider dans la catégorie V3 (l’apanage de l’âge) Yolande et moi ! Et René alors ? Podium aussi bien sûr ! Mais catégorie V3 hommes oubliée, comme les filles V2. Il a fallu que Laurent et Brigitte s’en mêlent pour remettre un peu d’ordre dans tout ça !!! Ou alors ils pensaient appeler René et Brigitte sur le podium du canicross juste après… Brigitte oui, mais René ???

Un grand bravo aussi à Philippe, Jean Marc, Laurent, Thierry, Eric et Alain qui ne font pas de podium mais ont fait une très belle course. Et bravo aux autres aussi parce que même si on court moins vite on a autant de mérite, d’abord !

DSC04392
« 1 de 52 »

Joli coup de gueule d’Anne pour récupérer ensuite des plateaux repas alors qu’ils venaient de fermer le stand. On ne peut pas être en même temps sur le podium et à table ! Non mais !!!

Artisanale l’organisation on avait dit ? Oui, artisanale, restons polis.

L’année prochaine, Pentecôte c’est début juin. Vous notez ? Parce que nous tous, aux Lacets, côté organisation de week-end on est trop forts!

aigueze02
« 1 de 27 »

Brigitte Grée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *